Novartis maintient son intention de se séparer de Sandoz, sa division de médicaments génériques. «L’examen stratégique de son éventuelle mise en œuvre progresse et nous devrions communiquer son résultat à fin 2022 au plus tard, a confirmé son directeur, Vas Narasimhan, mercredi lors de la présentation des résultats financiers 2021 du groupe. Nous étudions toutes les options, allant de conserver ses activités à s’en séparer, le but étant de maximiser le mieux possible la valeur de Sandoz pour nos actionnaires.»