Technologies

La santé, nouveau tentacule des géants du numérique  

Des entreprises comme Google ou Facebook veulent mettre la main sur nos données médicales pour améliorer la prévention des maladies, voire leur prédiction. Un appétit qui inquiète professionnels de la santé et défenseurs de la vie privée

Les géants du numérique s’attaquent au dernier pan de notre intimité: la santé. Les données médicales font l’objet d’une bataille acharnée. L’année dernière, l’ancien directeur de Google Eric Schmidt a lui-même mené les négociations avec Cerner, spécialiste de la gestion informatique dans le secteur médical, pour stocker l’une des plus importantes bases de données de patients aux Etats-Unis. Malgré plusieurs échanges téléphoniques, les négociations ont échoué. C’est Amazon qui a raflé la mise. Un échec qui n’empêche pas Google de poursuivre son offensive dans ce domaine.

Lire aussi notre éditorial:Ne pas laisser les géants du web gérer notre santé