C’est une résurrection dans les vignes romandes. Schenk et Opaline s’allient pour faire revivre une marque suisse mythique, le Grapillon. Tous les Suisses se souviennent de ce jus de fruits original inventé dans les années 1940. Autre temps, autres priorités, le breuvage visait à l’époque à apporter un supplément de sucre aux enfants en carence dans cette période d’après-guerre. Betteraves, raisins, tout est alors bon pour requinquer les babyboomers.