L'Union européenne a les fabricants d'ascenseurs dans son collimateur. Bruxelles a commencé en 2004 une enquête dans laquelle les plus gros fabricants d'ascenseurs sont impliqués: Schindler, Otis, ThyssenKrupp et Kone, qui détiennent 70% du marché mondial. Ces groupes sont accusés par Bruxelles de s'être entendus sur divers contrats en Allemagne, en Belgique, au Luxembourg et en Hollande, durant les années 1998 et 2004.

Schindler proscrit dans ses directives ce type de pratique. Mais l'amende pourrait lui coûter 10% de son chiffre d'affaires, autrement dit des centaines de millions de francs. Bruxelles devrait rendre son verdict à la fin de cette année.