Plantes invasives

Un intérêt croissant est porté à des plantes qui pourraient être utilisées comme biocarburants. Cependant, certains scientifiques appellent à la prudence dans la sélection de ces plantes destinées à la production d'éthanol. Deux professeurs de l'Université de l'Illinois à Urbana Champaign viennent de publier une étude montrant la nécessité de bien évaluer les dommages que pourrait provoquer la culture intensive de certaines espèces sur les écosystèmes. En effet, les caractéristiques de plusieurs plantes actuellement sélectionnées par des producteurs d'éthanol sont dangereusement proches de celles de plantes invasives. Elles risquent de se propager de manière incontrôlée et de réduire considérablement la biodiversité si leur usage se généralise. (LT)

Tissus cardiaques

Le poisson zèbre peut survivre à la perte d'un quart de son ventricule cardiaque. Des chercheurs ont publié une nouvelle étude révélant les mécanismes de régénération des tissus cardiaques du petit poisson. Le processus est similaire à celui qui permet à la salamandre ou au triton de reconstituer un membre perdu, expliquent Kenneth Poss (Duke University, USA) et ses collègues dans la revue Cell. Les chercheurs espèrent trouver le moyen de mobiliser les capacités régénératrices dormantes des mammifères.

Vidéoprojecteur de poche

Une équipe de chercheurs de l'Institut Fraunhofer d'optique et de mécanique de précision à Jena en Allemagne a effectué une série de développements afin d'utiliser des LED (sources lumineuses à base de semi-conducteurs) dans les vidéoprojecteurs. De petite taille (500 grammes), ceux-ci ont des besoins en électricité si faibles que l'autonomie des batteries peut durer deux heures. Ce nouveau concept permet de fabriquer des appareils plus minces et plus simples d'utilisation. Ces écrans peuvent notamment être utilisés dans le domaine de l'automobile pour une projection sur le pare-brise.

Nanotechnologie

Le Secrétariat d'Etat à l'économie, le Secrétariat d'Etat à l'éducation et à la recherche (SER) et l'Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT) organisent, du 7 au 9 novembre 2006, une mission de nanotechnologie et des matériaux innovants à Madrid et à Valence avec des représentants de l'économie et de la science. Le but de la mission est l'encouragement de partenariats et de collaborations entre instituts de recherche, hautes écoles et entreprises de Suisse et d'Espagne. Elle a aussi pour objectif de mieux faire connaître les applications de la recherche suisse du domaine des matériaux innovants, qui ont notamment permis au bateau suisse Alinghi de remporter la Coupe de l'America.