Si Henri Nestlé était né à la fin du XXe siècle, il aurait sans doute rejoint la horde des créateurs de jeunes pousses. La biographie de l’Allemand qui s’était installé sur les bords du lac Léman suinte l’esprit d’entreprise et d’innovation. Ces traits de caractère le poussèrent à concocter une série d’inventions avant de mettre au point sa fameuse farine lactée, celle qui fut à l’origine de l’essor de la multinationale veveysanne, dont il posa les fondements en 1866.

Son entreprise connut une expansion fulgurante. Après quelques années, sa société avait tissé un réseau de distribution mondial sur lequel le soleil ne se couchait jamais. Ceci lui permit de vendre sa société en 1875 pour 1 million de francs, une coquette somme pour l’époque.