Six mois après le début de l’affaire, GAM a pris sa décision. La société de gestion d’actifs zurichoise a licencié son gérant star, Tim Haywood, pour «faute grossière» suite aux conclusions d’une enquête disciplinaire, explique-t-elle dans un communiqué jeudi matin portant également sur ses résultats annuels.