Dans ce cas-ci, les pronostics se sont révélés faux. En mai dernier à la sortie de trois mois de confinement imposés par le Covid-19, nous rapportions que le secteur aérien était prêt pour le redécollage. Quatre mois plus tard, force est de constater que ce n’est pas le cas. Au contraire. Le dernier trimestre 2020 s’annonce noir.