Christophe Gay reçoit les récompenses les unes après les autres. A peine arrivé à Genève, de retour du Luxembourg et de Francfort, où il a reçu deux prix, le gérant du Sirius Fund Japan Opportunities découvre sa prochaine distinction. Il est sacré meilleur gérant en Suisse, toutes catégories confondues. Citywire, une agence londonienne, note pour la première fois les professionnels présents sur le marché suisse des fonds. Elle considère Christophe Gay comme le meilleur gérant sur trois ans, si l'on ajuste la performance qu'il a obtenue avec son fonds en actions japonaises, du risque. Il est l'un des 19 professionnels dont les fonds sont autorisés sur notre marché qui obtiennent la plus haute note: AAA.

Citywire a choisi de suivre la carrière des gérants, indépendamment de leurs employeurs. Si un responsable de fonds passe d'un promoteur à un autre, sa performance le suit. Cette méthode s'oppose aux classements classiques, qui distinguent en premier lieu les fonds. Quand un gérant est responsable de plusieurs fonds, toutes ses performances sont agrégées.

Daniel Varela, le second meilleur gérant selon Citywire, travaille dans une banque située à 500 mètres des bureaux de Christophe Gay. Il gère un fonds obligataire mondial, le Piguet Global Fund International Bond. Il utilise les séries de chiffres les plus longues possibles «jusqu'à 50 ans», pour mener ses analyses, et se méfie du consensus. Daniel Varela a tablé sur une baisse des taux alors que tout le monde anticipait la hausse.

Parmi les gérants classés AAA, cinq sont basés en Suisse même, le plus souvent dans de petites équipes. RSI Asset Management, l'employeur de Christophe Gay, ne compte que neuf collaborateurs. Georg von Wyss et Thomas Braun, deux professionnels orientés sur les valeurs de substance, ont fondé à Zurich leur propre entreprise de gestion, totalement indépendante. La notation AAA est rare. Actuellement, seuls 3% des gérants de la base de données de Citywire qui peuvent y prétendre la reçoivent. Aucun gérant en actions suisses ne l'obtient. Cent cinq gérants, soit 17%, ont été notés AA ou simple A.