Presse

Serge Reymond quitte Tamedia

L’éditeur zurichois a annoncé lundi soir le départ de son responsable des médias payants d’ici à la fin de l’année. La crise qui a suivi la fermeture de la version papier du Matin pourrait y être liée

Pour un éditeur de presse, la formule manque d’originalité. Tamedia a annoncé lundi soir dans un communiqué le départ de Serge Reymond pour «un nouveau défi professionnel». Celui qui était le responsable des médias payants du groupe zurichois – autrement dit, qui pilotait la stratégie d’une variété de titres allant de 24 heures au Tages-Anzeiger en passant par Der Bund ou Le Matin Dimanche – restera en poste jusqu’à la fin de l’année. Il sera remplacé par Marco Boselli, connu surtout pour sa casquette de superviseur de 20 Minuten/20 minutes.

Le président du conseil d’administration, Pietro Supino, déclare avoir «beaucoup d’estime pour tout ce [que Serge Reymond] a apporté à l’entreprise». Christoph Tonini, directeur général, affirme de son côté que le démissionnaire «a engagé avec force et succès le processus de transformation numérique de nos médias payants».