Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
young attractive woman at home sitting at living room sofa couch using laptop computer at night with intense face expression in internet abuse and network addiction concept at night
© 123rf

Court-circuit

Sextorsion, l'argent facile

CHRONIQUE. Les tentatives de chantage aux vidéos pornos ont rapporté beaucoup d’argent à des hackers qui utilisent pourtant une technique très simple

Difficile, a priori, de gagner de l’argent plus facilement. Il suffit d’un ordinateur et de quelques notions d’informatique. Des hackers auraient ainsi récemment récolté un demi-million de dollars en faisant chanter leurs victimes avec des moyens rudimentaires, rapportait récemment le site Motherboard, citant une étude de la société de cybersécurité Banbreach.

Le procédé est ultra-simple. Les pirates contactent leurs victimes en leur écrivant: «Je sais que ceci est ton mot de passe. Nous avons enregistré les vidéos X qui tu regardais. Et nous avons t’avons filmé, via ta webcam, pendant que tu les regardais.» Dans le même message, les hackers réclamaient 1400 dollars en bitcoin pour ne pas diffuser ces vidéos. Or ces vidéos, bien sûr, n’existent pas. Et les mots de passe cités en début de message appartenaient effectivement aux internautes contactés, ayant été extraits d’un set de mots de passe volés il y a des années et circulant sur le Net.

En observant des mouvements sur des portemonnaies en bitcoin, les spécialistes de Banbreach ont constaté qu’un demi-million de dollars avait été ainsi extorqué. Pas mal pour une astuce aussi simple. Comme quoi, la crédulité de certains internautes demeure bien réelle – on peut leur conseiller de coller un morceau de scotch devant l’objectif de la webcam de leur ordinateur portable. Au cas où.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo economie

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

Candidate au prix SUD de la start-up durable organisé par «Le Temps», la société Oculight est une spin-off de l’EPFL qui propose des aides à la décision dans l’architecture et la construction, aménagement des façades, ouvertures en toitures, choix du mobilier, aménagement des pièces, pour une utilisation intelligente de la lumière naturelle. Interview de sa cofondatrice Marilyne Andersen

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

n/a
© Gabioud Simon (gam)