Parmi les effets induits par le Covid-19, il faut relever l’accélération du processus de digitalisation de l’industrie bancaire. Depuis plusieurs années déjà, les acteurs de la place cherchent, pour des raisons d’efficacité et de coût, à automatiser leurs rapports et échanges avec leur clientèle, ainsi que l’archivage de la documentation bancaire. Cet effort a évidemment connu une impulsion marquée avec le confinement qui a compliqué les contacts physiques entre les banques et leurs clients.

Lire aussi: Alexandre Zeller: «La pandémie a renforcé notre conviction sur l’importance de la technologie»