Horlogerie

Le SIHH durera désormais quatre jours

Le Salon international de haute horlogerie «sera plus condensé», promet la directrice de la manifestation, Fabienne Lupo. La journée ouverte au public sera remplacée par une nocturne

Année après année, le Salon international de haute horlogerie n’en finit plus de muter. En 2016, le rendez-vous genevois accueillait une dizaine d’horlogers indépendants en plus des marques historiques présentes. En 2017, ce rendez-vous traditionnellement réservé aux professionnels s’ouvrait au grand public. En 2018, il se transformait en une sorte de centre numérique des congrès.

Lire aussi: Fabienne Lupo: «En 2017, le SIHH s’ouvrira au public» (18.05.2016)

Et en 2019? «Nous allons passer à quatre jours, qui seront plus condensés que les cinq actuels», a assuré Fabienne Lupo, directrice de la manifestation, lors d’une interview avec différents médias dont Le Temps. Un jour de moins, mais des horaires élargis. «En nombre d’heures, presque rien ne va changer. Et l’on réussira à faire en quatre jours ce que l’on faisait en cinq», promet-elle. Ce sera du 14 au 17 janvier 2019.

Des nocturnes pour le public

C’est le vendredi, journée ouverte au grand public, qui passe à l’as. Mais le SIHH restera accessible pour le quidam jeudi soir, lors d’une «nocturne» qui durera jusqu’à 22 heures. Ces changements sont-ils liés à la Foire de Bâle, qui a récemment nommé un nouveau directeur et qui réfléchit également à transformer de fond en comble son organisation? «Non, ce n’est pas lié. Nous devons innover pour conserver une longueur d’avance par rapport aux attentes de nos marques exposantes», explique la présidente.

Lire aussi: En pleine révolution, Baselworld change de patron

La baisse du nombre de journées n’aura pas d’impact sur le prix du salon pour les marques – jusqu’à 2500 francs le mètre carré. «Vu l’élargissement des horaires d’ouverture, les économies réalisées seront à la marge», justifie Fabienne Lupo.

Déploiement international

Le nombre d’exposants restera identique (18 «maisons historiques», dont une majorité du groupe Richemont, et 17 au «Carré des horlogers»), mais il y aura un changement: la marque joaillière Van Cleef & Arpels sera remplacée par Bovet.

Lire aussi: «Au SIHH, Van Cleef & Arpels est un peu exotique» (15.01.2017)

Le SIHH entend poursuivre le développement de sa manifestation fille: Watches & Wonders. Après une première édition à Miami en février dernier, la Fondation de haute horlogerie réfléchit actuellement à retenter l’aventure asiatique en 2020.

Enfin, le projet de «Semaine horlogère» lancée par les autorités cantonale et communale genevoises devrait se tenir pour la première fois en mai 2019.

Lire aussi: Les nouvelles ambitions de la Genève horlogère (06.02.2018)

Publicité