Technologies

Dans la Silicon Valley, l’onde de choc Trump et le revirement stratégique de Tesla

Chaque vendredi, «Le Temps» fait le point sur l’actualité de la semaine écoulée dans la Silicon Valley. Au sommaire: les inquiétudes après la victoire de Donald Trump, le rappel des drones de GoPro, la fin des recharges gratuites chez Tesla, un nouveau départ chez Twitter et la levée de fonds de Zoox

Donald Trump inquiète la Silicon Valley

L’élection surprise de Donald Trump suscite les inquiétudes de la high-tech américaine, qui avait très majoritairement pris parti pour Hillary Clinton. «Certaines des idées qu’il a proposées pendant la campagne seraient désastreuses», résume Aaron Levie, le patron de Box. La Silicon Valley redoute notamment une baisse du nombre de visas, de nouvelles contraintes en matière de chiffrement des données ou encore une remise en cause de la neutralité du net. Le changement sera important: les entreprises high-tech, notamment Google, entretenaient des relations privilégiées avec l’administration Obama.

Lire aussi: Après l’élection, la Silicon Valley fulmine et s’interroge

GoPro rappelle son drone

La situation s’aggrave pour GoPro. Quelques jours après le lancement de son drone Karma, le groupe américain a lancé un rappel des 2500 unités déjà vendues. En cause: un défaut technique pouvant entraîner une chute du drone en plein vol. GoPro, qui va rembourser ses clients, n’a pas précisé quand la commercialisation reprendra. Une situation d’autant plus préoccupante que la période des achats de fin d’année débute dans deux semaines aux Etats-Unis. Karma est le premier drone conçu par le fabricant de mini-caméras. Il doit permettre de relancer la société, dont le chiffre d’affaires a baissé de 40% au troisième trimestre.

Lire aussi: GoPro mise sur les drones pour rebondir

Tesla met fin aux recharges gratuites

Tesla sacrifie les recharges gratuites. Avant de se lancer à l’assaut du grand public l’année prochaine, le fabricant américain de voitures électriques a indiqué que l’utilisation de ses «superchargeurs» sera bientôt payante pour les nouveaux propriétaires. Ceux-ci n’auront plus le droit qu’à un crédit annuel de 400 kWh, suffisant pour effectuer environ 1600 km de route. Au-delà, une «petite contribution» sera prélevée. Tesla ne précise pas son montant. Ce changement marque une rupture majeure dans la proposition de valeur la marque. Les «superchargeurs», qui permettent de recharger la batterie en 30 minutes, représentaient en effet un formidable argument de vente.

Lire aussi: Toutes les nouvelles Tesla seront 100% autonomes

Twitter perd son directeur opérationnel

Nouveau départ chez Twitter. Cette fois-ci, c’est Adam Bain qui quitte le réseau aux 140 caractères. Directeur opérationnel, le responsable a bâti l’activité publicitaire de Twitter. L’an passé, son nom avait circulé comme potentiel successeur de Dick Costolo au poste de directeur général. Il est remplacé par Anthony Noto, l’actuel directeur financier. Ce départ intervient deux semaines après l’annonce d’un nouveau plan social, concernant 350 salariés. Les équipes commerciales d’Adam Bain avaient été particulièrement touchées.

Lire aussi: Twitter va supprimer 9% de ses effectifs

Zoox, la mystérieuse start-up automobile qui vaut 1,5 milliard

Avant même d’avoir dévoilé le moindre produit, la start-up Zoox est déjà valorisée à 1,5 milliard de dollars, au terme d’une levée de fonds de 50 millions menée le mois dernier. Cet été, la jeune entreprise de Menlo Park avait déjà levé 200 millions de dollars. Zoox travaille sur un projet de voiture sans conducteur. La société dit vouloir créer un «service avancé de mobilité», qui devrait s’ériger en concurrent d’Uber. Elle compte plus d’une centaine d’employés, notamment des ingénieurs débauchés chez Google, Tesla et Apple.

Publicité