Distribution

En s’implantant dans le commerce en ligne en Chine, Migros cible un marché géant

Le distributeur suisse n’est pas seulement un détaillant: il compte aussi 32 entreprises qui produisent 20 000 articles différents. Grâce à une collaboration avec Tmall, une plateforme appartenant au groupe Alibaba, Migros cible un marché à fort potentiel

Qu’y a-t-il de commun entre le chocolat Frey, le café Royal, les produits de beauté Zoé, les biscuits Blévita et l’eau minérale Aproz? Ils font tous partie des 20 000 articles différents fabriqués par M-Industrie, c’est-à-dire 32 entreprises, dont 25 en Suisse, appartenant au groupe Migros. Désormais, l’ensemble de ces produits maison – alimentaires et non alimentaires – sont également disponibles sur le marché chinois.

Lire aussi: La Nouvelle économie chinoise est parée pour le décollage

Le distributeur suisse vient en effet de conclure une collaboration avec Tmail, le plus grand site web chinois destiné aux marques et aux détaillants et qui appartient au groupe Alibaba. «M-Industrie produit en priorité pour ses clients suisses, explique Tristan Cerf, porte-parole du plus grand détaillant du pays. Mais le marché suisse étant limité, nous exportons notre production vers 50 autres pays et nous nous intéressons tout particulièrement aux nouveaux marchés, comme ceux de l’Inde ou de la Chine. Les consommateurs chinois, surtout ceux issus de la classe moyenne, qui est en forte expansion, sont demandeurs de produits européens et apprécient tout particulièrement ceux en provenance de Suisse, symbole de sécurité et de qualité.» Migros et Tmall visent un marché potentiel de 488 millions de consommateurs actifs en Chine.

«Avec cette collaboration avec le portail chinois, nous serons dorénavant en mesure d’atteindre beaucoup plus de consommateurs», explique pour sa part Walter Hubert, responsable de M-Industrie.

Les produits «made by Migros» seront proposés aux Chinois sous l’enseigne Orange Garten, qui fait référence à l’histoire et aux valeurs du groupe. M-Industrie qui compte 13 000 collaborateurs dans une trentaine de métiers, entend sensibiliser les consommateurs chinois sur ces questions par le biais d’un site internet du même nom.

Publicité