«Normalement, on en aurait fait des caisses.» La formulation émane de l’une de nos collègues. Elle est un peu brute de décoffrage, mais elle a le mérite de résumer l’année 2020 que nous venons de traverser. Un mois de janvier à peu près normal. Un mois de février qui commence à inquiéter les bourses mondiales et les systèmes de santé puis, à partir de mars, un seul mot d’ordre: coronavirus.

Confinements, paralysies économiques, fermetures à répétition, plans de relance, aides d’urgence, numérisation express, recours massif au télétravail. L’actualité économique a été dense. Mais monothématique. D’autres événements ont pourtant eu lieu en 2020. Des événements auxquels nous, médias, n’avons pas offert le traitement qu’ils méritaient.