Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
La lutte pour les meilleurs talents sur le marché suisse de l’emploi s’intensifie. Les entreprises font des investissements importants pour attirer et retenir les professionnels qualifiés. Une excellente nouvelle – notamment pour les spécialistes
© DR

Carrières

Six raisons d’être optimiste quant au marché suisse de l’emploi en 2018

Le Swiss Job Index et l’Indice de confiance de PageGroup donnent six raisons d’être optimiste quant au marché suisse de l’emploi en 2018

La lutte pour les meilleurs talents sur le marché suisse de l’emploi s’intensifie. Les entreprises font des investissements importants pour attirer et retenir les professionnels qualifiés. Une excellente nouvelle – notamment pour les spécialistes. Le Swiss Job Index et l’Indice de confiance de PageGroup donnent six raisons d’être optimiste quant au marché suisse de l’emploi en 2018:

  • Le nombre d’offres d’emploi publiées affiche une croissance sur un an de +25,3% (décembre 2016-décembre 2017). Selon le Swiss Job Index de Michael Page (décembre 2017), le nombre d’offres d’emploi publiées affiche une hausse à deux chiffres pour la deuxième année consécutive.

  • Les candidats n’ont jamais été aussi optimistes. Selon l’Indice de confiance de PageGroup au quatrième trimestre 2017, la confiance des demandeurs d’emploi a atteint au troisième trimestre 2017 un taux record qu’elle a conservé au quatrième trimestre 2017. 53% des candidats se déclarent confiants quant à une amélioration globale de leur situation professionnelle dans les 6 à 12 mois à venir. 
  • Les postes en intérim et temporaires enregistrent une croissance sur un an de 15,3% (décembre 2016-décembre 2017). La bonne nouvelle sur ce point est que beaucoup de postes en intérim se transforment en postes à temps plein. 
  • Beaucoup d’emplois de spécialistes affichent une demande supérieure à l’offre. Technologies de l’information (IT), pharmacie, ingénierie. Nous observons déjà une poursuite de cette tendance en 2018 – notamment du fait de la numérisation croissante du secteur industriel.

  • Les entreprises investissent dans les postes commerciaux. Plus haut est l’investissement dans les postes commerciaux, plus grande est la confiance des chefs d’entreprise dans une croissance de la demande et des sources de revenu. La hausse du nombre d’emplois commerciaux est de 11% sur un an à travers la Suisse – notamment dans les secteurs spécialisés tels que pharmacie, medtech et IT.

  • La forte croissance du nombre d’offres d’emploi se retrouve dans toutes les régions. Toutes les régions ont enregistré une croissance à deux chiffres du nombre d’offres d’emploi publiées avec, en tête, le Plateau suisse (BE, FR, JU, NE, SO) à 38,4% et la région Nord à 33,6% (AG, BL, BS).

La forte hausse observée dans de nombreux secteurs donne toutes les raisons d’être optimiste quant à la demande de spécialistes en 2018.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo economie

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

Candidate au prix SUD de la start-up durable organisé par «Le Temps», la société Oculight est une spin-off de l’EPFL qui propose des aides à la décision dans l’architecture et la construction, aménagement des façades, ouvertures en toitures, choix du mobilier, aménagement des pièces, pour une utilisation intelligente de la lumière naturelle. Interview de sa cofondatrice Marilyne Andersen

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

n/a
© Gabioud Simon (gam)