Court-circuit

Des smartphones pas si étanches que cela

HTC s’est fait réprimander en Grande-Bretagne pour publicité mensongère concernant l’un de ses téléphones

HTC a pris une petite leçon d’humilité il y a quelques jours, avec un rappel à l’ordre reçu de la part de l’Advertising Standards Authority (ASA), l’autorité de surveillance de la publicité en Grande-Bretagne. Cet organisme l’a sommé de retirer immédiatement une publicité pour son smartphone U11. Dans ce spot, le fabricant taïwanais mettait en scène le plongeur olympique Tom Daley. Celui-ci sautait dans une piscine avec son U11 en main, réalisait des selfies en plein vol et terminait sa course au fond de l’eau.

Mais le modèle U11 n’est certifié que IP67: il ne peut résister à un passage dans l’eau que durant trente minutes, à une profondeur maximale d’un mètre, dans de l’eau douce. Et dans le spot, le téléphone semblait immergé plus profondément qu’un mètre, dans une eau chlorée… HTC s’est immédiatement excusé et a promis de retirer ses vidéos mettant en scène Tom Daley.

Cette affaire est l’occasion de rappeler que, si la plupart des smartphones actuels ne craignent pas l’eau, ils demeurent très sensibles à des immersions intentionnelles. Ainsi, on a remarqué que, si l’iPhone X prend de belles photos sous l’eau (pratique déconseillée par Apple), l’affichage des icônes et des menus se dérègle rapidement et nécessite un redémarrage de l’appareil, qui règle immédiatement ces soucis.

Publicité