Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Les nouvelles montres de Huawei.
© PAUL HANNA

Technologie

Quelles smartwatches achètent les Suisses?

Selon des chiffres dévoilés par le site de vente en ligne Digitec.ch, le modèle Gear S3 de Samsung serait très demandé

Quelles montres connectées sont prisées par les Suisses? A priori difficile, voire impossible, de répondre à cette question, car les grandes sociétés de recherche que sont IDC ou Gartner ne s’intéressent qu’au marché américain et au marché mondial. Mais quelques chiffres, fournis par le site Digitec.ch au «Temps», permettent de se faire une idée des tendances en Suisse. Digitec.ch, qui appartient à Migros, est la plateforme en ligne la plus importante pour la vente de matériel électronique dans le pays.

Sur les deux derniers mois, les modèles les plus vendus par Digitec.ch ont été la montre Gear S3 de Samsung, suivie par l’Apple Watch Serie 2, une montre d’Huawei, le modèle Q Marshal de Fossil et la Smartwatch 3 de Sony. Digitec.ch ne fournit pas de chiffre absolu, mais des tendances. Ainsi, si le chiffre d’affaires de vente de smartwatchs était de 100 en 2014, il s’est élevé à 337 à 2015, pour s’établir à 364 l’année passée. La croissance a donc sensiblement ralenti en 2016, mais ce début d’année voit les ventes augmenter, selon le site de vente en ligne. De janvier 2016 à janvier 2017, la croissance a été de 114%, en grande partie grâce à une forte demande pour le modèle Gear S3 de Samsung.

203 modèles différents

Digitec.ch fournit aussi des informations sur le nombre de modèles différents figurant dans son assortiment. En mars 2014, le site proposait 8 modèles, puis 72 modèles en mars 2015, 152 modèles une année plus tard et 203 actuellement.

De début 2014 à mi-2015, environ 80% du chiffre d’affaires de Digitec.ch était réalisé via des montres connectées valant jusqu’à 150 francs. Mais depuis mi-2015, ce sont les montres vendues entre 150 et 550 francs qui sont le plus demandées.

Les données fournies par cette filiale de Migros donnent une idée du marché, sans en représenter la totalité. Les personnes intéressées par la montre d’Apple l’achètent directement via son propre site web ou dans ses magasins physiques de Genève, de Bâle ou de Zurich.

Pour aller plus loin

Publicité
Publicité

La dernière vidéo economie

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

Candidate au prix SUD de la start-up durable organisé par «Le Temps», la société Oculight est une spin-off de l’EPFL qui propose des aides à la décision dans l’architecture et la construction, aménagement des façades, ouvertures en toitures, choix du mobilier, aménagement des pièces, pour une utilisation intelligente de la lumière naturelle. Interview de sa cofondatrice Marilyne Andersen

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

n/a
© Gabioud Simon (gam)