Après un début de semaine mitigé où le pessimisme était de mise, la Bourse suisse est bien montée jeudi, profitant des bonnes nouvelles de sociétés qui ont publié plusieurs résultats trimestriels au-dessus des attentes. Toutefois, la barrière psychologique des 5000 points n'a pas été franchie. Les investisseurs sont prudents vendredi et des prises de bénéfices ont lieu dès l'ouverture. En début d'après-midi, la tendance part à la hausse suite à l'annonce d'une progression de 2,1% en juin de l'indicateur des commandes de biens durables aux Etats-Unis. Cette tendance haussière est de courte durée et le marché retombe dans les chiffres rouges pour terminer en baisse de 24,6 points à 4946.

Au sein des blue chips, c'est le secteur de la chimie qui a le plus souffert avec Lonza en baisse de 1,03% et Clariant en repli de 4,75%.

Les entreprises pharmaceutiques corrigent, Novartis perd 0,19% et Roche cède 1,33%. Cette dernière a annoncé le rachat d'Igen pour 1,4 milliard de dollars. Serono consolide sa position suite à la forte hausse de la veille et clôture à 876 francs.

Parmi les gagnants, on trouve à nouveau Adecco, qui poursuit sa progression avec une hausse de 1,89%. La société a bénéficié de plusieurs recommandations de banques d'investissement. De son côté, ABB a obtenu un contrat de 123 millions de dollars pour sa division pétrochimie. Le titre baisse de 0,93%. C'est dans le secteur des assurances que l'on trouve les meilleures performances de la journée. Bâloise prend 1,69%, tout comme Swiss Re qui clôture en hausse de 1,67% à 82 francs.

Sur le marché élargi, Forbo a publié ses résultats. Le chiffre d'affaires est positif, mais le bénéfice est inférieur aux attentes. Le titre perd 7,97%. La semaine prochaine on attend la publication des rapports semestriels de Syngenta et ABB.