Snapchat aurait recruté un ingénieur vaudois, voire même racheté sa société. Selon l’agence Bloomberg, Laurent Balmelli aurait été engagé par la société américaine, dont l’application est utilisée quotidiennement par plus de 130 millions de personnes dans le monde. L’homme a cofondé et dirige actuellement la société strong.codes, basée à Yverdon. Bloomberg affirme qu’il n’est pas certain si sa société a été acquise par Snapchat. Contacté, Laurent Balmelli n’a pas encore répondu à nos sollicitations.

Sa société est spécialisée dans la protection du code d’une application en le complexifiant (technologie appelée «code obfuscation»). Le but est d’éviter que des pirates, en se basant sur le code source d’une application ou d’un logiciel, ne créent ensuite des cyberattaques ou des contrefaçons. Contacté par la rédaction d’ICTjournal, Laurent Balmelli ne confirme pas pour l’heure le rachat de sa société par Snapchat.

Comme le souligne le site spécialisé, Snapchat craint actuellement de se faire copier par Instagram, propriété de Facebook. Snapchat est actuellement dans la dernière ligne droite pour entrer en bourse en mars, pour une valorisation prévue aux alentours des 25 milliards de dollars. Quelque trois milliards de dollars devraient être levés à cette occasion.