En février, la société AC Immune annonçait des progrès dans le développement d’un vaccin contre la maladie d’Alzheimer. L’entreprise lausannoise spécialisée dans le traitement des maladies neurodégénératives, qui emploie environ 150 personnes, franchit un nouveau pas avec l’annonce mardi du rachat des actifs et de la propriété intellectuelle du portfolio de traitements contre la maladie de Parkinson de son homologue autrichien Affiris. Le montant total de l’opération s’élève à 58,7 millions de dollars (53,7 millions de francs).