Le géant japonais de l’électronique Sony a annoncé jeudi avoir réduit de moitié sa perte nette au deuxième trimestre, grâce à la réduction du déficit de sa branche télévision, et confirmé qu’il comptait repasser dans le vert sur l’ensemble de l’exercice 2012-2013.

Entre le 1er juillet et le 30 septembre 2012, Sony n’a déploré qu’une perte nette de 15,5 milliards de yens (180 millions de francs), contre 27 milliards l’an passé.

Il a dégagé du bénéfice d’exploitation, 30,3 milliards de yens, après avoir subi une perte opérationnelle de 1,6 milliard de yens l’an passé à la même époque.

La perte opérationnelle de sa branche des télévisions et autres produits audiovisuels a été quasiment divisée par trois, «grâce à des réductions de dépenses dans le secteur des écrans à cristaux liquides (LCD)», a expliqué Sony dans un communiqué.

Le groupe a souligné qu’il avait supporté l’an passé des frais importants liés à la cession de ses quelque 50% détenus dans une coentreprise de dalles d’écrans LCD avec le sud-coréen Samsung Electronics. Ces dépenses ne se sont pas renouvelées cette année, ce qui a embelli le résultat opérationnel de cette division. Son activité de semi-conducteurs est en outre redevenue rentable après avoir subi un lourd déficit l’an passé.

Les ventes de TV dévissent

Le chiffe d’affaires de Sony a de son côté grignoté 1,9%, à 1604,7 milliards de yens (16 milliards d’euros), grâce à l’absorption totale dans ses comptes de sa filiale de téléphones mobiles autrefois codétenue avec le groupe suédois de télécoms Ericsson. Ses ventes de télévisions ont en revanche dévissé de près d’un tiers.

Pour l’ensemble de l’exercice, Sony vise toujours un léger bénéfice net de 20 milliards de yens et un bénéfice d’exploitation de 130 milliards de yens. Le groupe a en revanche encore abaissé sa prévision annuelle de chiffre d’affaires de 200 milliards, à 6.600 milliards de yens, à cause de ventes moins bonnes qu’escompté des consoles de jeu portable PSP, d’appareils photo numériques compacts, d’ordinateurs et de télévisions à écrans LCD.