Devenir l’un des leaders mondiaux de la médecine basée sur les données: depuis sa création en 2011, l’objectif de Sophia Genetics n’a pas changé. Pour financer sa croissance, l’entreprise basée à Saint-Sulpice (VD) a annoncé jeudi avoir recueilli 110 millions de dollars auprès de différents investisseurs. Il s’agit de la levée de fonds la plus importante de l’année en Suisse.

Les fonds israélien aMoon et japonais Hitachi Ventures représentent les principaux acteurs de ce sixième tour de table réalisé par la société qui emploie 350 personnes en Suisse, en France et aux Etats-Unis. Credit Suisse, Pictet Group, Swisscom Ventures ou le fonds genevois Endeavour Vision y ont également pris part.