Entreprises

La sororité: une nécessité!

OPINION. Les pires ennemies des femmes dans le monde du travail sont souvent les femmes, estime notre chroniqueuse, qui met en lumière le pouvoir qu’a pourtant la sororité

Le mot «sororité» n’est pas très élégant, ni harmonieux, sa sonorité n’est pas douce à l’oreille et il est très peu utilisé comparativement à son équivalent masculin. Ah, la fraternité! Aussitôt ce mot-là évoque de belles images: la pureté de la relation, sa profondeur, la solidité du lien, son caractère inconditionnel, amical et durable.

Et pourtant! Quand la sororité se manifeste, elle aussi nous laisse sans voix, nous donne des frissons et du courage, de l’énergie, de l’espoir… Comme lors de la symbolique journée du 14 juin. Quand, avec plus de 40 000 femmes de toutes les origines, de toutes les catégories socioprofessionnelles, de tous les âges, vêtues de violet, et également des hommes solidaires, nous avons marché dans les rues de Lausanne, enfin unies.