Révélatrice des carences numériques de la Suisse, la pandémie a-t-elle ensuite permis aux autorités de rectifier le tir? Un peu, mais de manière insuffisante. C’est la conclusion de deux documents publiés cette semaine. Mardi, Swico, l’association des professionnels suisses du numérique, mettait en ligne une étude montrant l’insatisfaction des citoyens face aux autorités. Et mercredi, le Conseil fédéral publiait un rapport sur l’état de la numérisation dans le secteur de la santé, appelant à des réformes profondes.