Est-ce que vous investiriez dans une entreprise valorisée à 32,6 milliards de dollars (30 milliards de francs) mais qui ne génère aucun chiffre d’affaires, ne prévoit pas d’en avoir cette année et dont trois dirigeants ont récemment démissionné? Peut-être que oui, à la limite, si cette société est active dans les nouvelles technologies et qu’elle détient un produit révolutionnaire sur un marché en croissance exponentielle. Mais si son activité consiste à faire en sorte que des factures d’hôpital soient payées, le pari paraît beaucoup plus risqué.

C’est pourtant dans une entreprise ayant précisément ces caractéristiques qu’un SPAC s’apprête à investir. Les spécial purpose acquisition companies sont des coquilles vides cotées en bourse dont le seul objectif consiste à acquérir une entreprise. Ici, le bien nommé Lionheart Acquisition Corp – le SPAC au cœur de lion, en français – a trouvé un accord avec MSP Recovery, l’entreprise qui valait (peut-être) 32,6 milliards.