Meyer Burger, qui a fait le pari de relancer l’industrie européenne des panneaux solaires il y a deux ans, est entravé dans son expansion par des perturbations dans la chaîne d’approvisionnement. «La demande est très forte, et ce malgré des prix de vente plus élevés en raison de la hausse des coûts des matériaux», a expliqué le groupe mardi dans un communiqué.