La spéculation encadrée à la bourse chinoise

Marchés Pas de vente à découvert

Les détails du rapprochement entre la bourse de Shanghai et celle de Hongkong ont déjà été présentés. L’accès se fera via Hong­kong, par l’intermédiaire d’un courtier certifié, et seulement entre 9h30 et 11h30, puis 13h et 15h. Investisseurs individuels et institutionnels, comme les caisses de pension, pourront alors acheter la plupart des actions (dites A) cotées à la bourse de Shanghai (SSE), et jusqu’ici essentiellement réservées aux investisseurs de la Chine continentale. Ces derniers vont, eux, avoir accès aux titres cotés à celle de Hongkong (HKEx).

«Stock connect», ce partenariat entre les deux plus grands marchés actions de Chine, permet d’investir en renminbis, alors même que la devise chinoise n’est pas encore totalement convertible. Cependant, il fonctionne en circuit fermé. Pas question que la «hot money» aille s’investir ailleurs, dans l’immobilier par exemple, avertit la vidéo de présentation sur le site web de HKEx.

La spéculation est aussi encadrée: pas de vente à découvert, pas de «day trade» ou d’achats destinés à profiter des mouvements de marché au cours d’une journée. Enfin, les Chinois ne pourront pas directement investir en dollars de Hongkong.