Gestion

Des stars de l’EPFZ et de la finance s’unissent pour guetter le changement de tendance

Une brochette de personnalités de la science, dont Didier Sornette, chercheur sur les risques à l’EPFZ, et d’anciens directeurs de BlackRock, GAM et Credit Suisse, proposent une gestion basée sur le développement durable, la finance comportementale et l’intelligence artificielle

«Nous avons au moins trois ans d’avance sur la concurrence», déclare Dietmar Peetz, ancien cadre de Credit Suisse, expert en stratégies systématiques, et l’une des personnalités qui dirigent Simag, à Zurich. Cette nouvelle société de gestion de fonds, avec six collaborateurs, s’appuie sur la technologie développée à l’EPFZ par Didier Sornette, l’un des chercheurs les plus réputés dans la gestion des risques, et sur une brochette de stars de la finance. Le directeur général n’est autre que Christian Gast, l’ancien responsable de la gestion indicielle auprès de BlackRock, à Zurich. Simag compte aussi sur le savoir de David Solo, qui fut durant dix ans le patron du gérant de fonds Gam.

Le message de cette brochette de stars est simple. Les marchés sont devenus très risqués et il faut se préparer à un changement. Les investisseurs, dont un grand nombre n’ont pas connu de crise durant leur vie professionnelle, sont persuadés qu’en cas de baisse des marchés les banques centrales les sauveront. «Ce comportement grégaire incite à l’achat de fonds indiciels, avec raison ces dernières années, mais il est très dangereux», avoue Christian Gast. «Lorsque la musique s’arrêtera, comme elle a coutume de le faire une fois par décennie, les investisseurs devront disposer d’un portefeuille résistant», avance Dietmar Peetz.