La société américaine Coinbase, plateforme d'échanges de cryptomonnaies qui permet notamment d'acheter du bitcoin, a annoncé jeudi dans un blog avoir soumis un projet d'introduction en Bourse auprès des autorités boursières.

Cette démarche «confidentielle» auprès de la SEC est un premier pas vers une introduction prochaine à Wall Street de cet acteur majeur des cryptomonnaies et de la «blockchain» (chaîne de bloc), un protocole informatique réputé infalsifiable. Les documents soumis à la SEC ne sont toutefois pas encore «une offre de ventes de titres», a précisé l'entreprise.

Lire aussi: La start-up Coinbase surfe sur la folie bitcoin

Coinbase a été fondée en 2012 à San Francisco et fournit des services d'achat, vente, gestion de portefeuilles de cryptomonnaies dans une trentaine de pays.

Son entrée à Wall Street serait une première pour une plateforme d'échanges de cryptomonnaies et s'inscrirait au menu des introductions en Bourse (IPOs) attendues dans la tech en 2021.

Respectabilité pour cet actif grâce à Paypal

Peu après cette annonce, le bitcoin, qui a connu une forte hausse récemment et qui reste volatile, a grimpé au-dessus des 23 000 dollars pour la première fois en séance jeudi, en hausse de 9%. Cette récente envolée de la première cryptomonnaie décentralisée, a démarré fin octobre avec le lancement d'un service d'achat, de vente et de paiement par cryptomonnaie par le géant des paiements en ligne Paypal.

Lire également: Le bitcoin se démocratise et, avec l’aide de PayPal, s’envole

Même si Paypal est un service pour les particuliers, cette décision a achevé d'asseoir une forme de respectabilité pour cet actif auprès des fonds d'investissement traditionnels qui le boudaient jusqu'alors à cause de sa volatilité extrême.