Ces derniers jours, nous avons été nombreux à consulter l’application météo de notre smartphone, pour scruter les prochains orages et guetter le retour du soleil. Il est aussi possible de jouer l’apprenti météorologue à domicile, grâce à une petite station météo. Connectée à internet, bien entendu. La société française Netatmo a proposé au Temps de tester ses appareils, ce que nous avons fait ces derniers jours.

L’entreprise basée à Paris commercialise depuis plusieurs années cette station, complétée par des petits capteurs additionnels. Aujourd’hui, Netatmo met en avant les atouts de ses appareils dans la situation actuelle: le télétravail fait que nous restons longtemps chez nous, sans penser à aérer, avec pour conséquence des niveaux de CO2 trop importants dans nos foyers. L’entreprise estime aussi qu’il faut faire attention, chez soi, à des températures et des niveaux d’humidité trop élevés. Voilà pour les arguments marketing.