La lutte contre le réchauffement climatique doit passer par une stratégie globale pour l’économie réelle et la finance, affirme Steve Waygood, qui siège à la TCFD, le groupe de travail sur la publication d’informations financières relatives au climat. Cette vision devrait être définie lors d’une réunion de haut niveau internationale, sur le modèle de celle de Bretton Woods en 1944, qui avait établi les bases du système financier de la deuxième moitié du XXe siècle, selon le responsable de l’investissement responsable chez Aviva Investors, la branche de gestion d’actifs de l’assureur britannique, l’un des plus grands du monde.