Que se passera-t-il le 15 mai pour les utilisateurs de WhatsApp qui n’ont pas accepté les nouvelles conditions générales? Peut-être… rien. Ce jour-là devait initialement être une date butoir. Si les plus de 2 milliards d’utilisateurs ne donnaient pas leur accord, ils risquaient de ne plus pouvoir accéder à WhatsApp. Mais depuis la fin de la semaine passée, ce n’est plus sûr du tout. Il pourrait même ne rien se passer du tout mi-mai…