Négociations

Le style Trump lasse ses interlocuteurs

La perspective d’un accord entre la Chine et les Etats-Unis s’éloigne. En cause la méthode et la fiabilité du président américain, qui affectent la Réserve fédérale tout comme elles accentuent la volatilité sur les marchés

Donald Trump est-il un interlocuteur fiable? Quelle attention faut-il porter à ses tweets, qui constituent son principal moyen de communication par rapport à la Chine ou encore à la Réserve fédérale américaine et qui ne manquent pas d’accentuer les incertitudes sur les marchés?

Ces questions se posent avec une certaine insistance depuis quelques jours, plus particulièrement après les annonces qu’il a faites lundi à Biarritz où il a participé au sommet du G7. Il a notamment fait croire que les négociations en vue de baisser les tensions commerciales avec la Chine allaient reprendre incessamment, qu’elles étaient même très avancées et que Pékin, en souffrance, était acculé à signer un accord. Des affirmations que les autorités chinoises ont démenties catégoriquement, ajoutant qu’il n’y a pas eu de téléphone entre Washington et Pékin ces derniers jours, en tout cas pas au niveau des négociateurs.