La société suisse de gestion de droits d'auteur Suisa accuse le réseau social Snapchat de ne pas rémunérer les auteurs et éditeurs de musique qu'elle représente. Elle a annoncé jeudi l'ouverture d'une action judiciaire contre la plateforme pour violation du droit d'auteur.

Cette action fait suite aux tentatives répétées d'octroyer une licence pour Snapchat, où de nombreux morceaux de musique apparaissent sur des vidéos, indique la filiale Suisa Digital dans un communiqué.

Lire aussi: Snapchat atteint les 500 millions d'utilisateurs mensuels

Seul réseau sans contrat

Snap Inc., la société qui possède Snapchat, a jusqu'à présent refusé de payer alors que des milliers de morceaux du répertoire de Suisa Digital sont utilisés sur la plateforme, argue la société suisse. Elle a donc déposé une action civile contre Snap auprès du tribunal régional de Hambourg en Allemagne afin d'obtenir une indemnisation adéquate de ses auteurs.

Impossible pour l'heure d'estimer le manque à gagner que l'absence de contrat représente, selon Céline Evéquoz du service juridique de Suisa contactée par Keystone-ATS. Snapchat est le seul réseau a avoir refusé un contrat avec Suisa Digital, qui a déjà convenu de licences avec 80 plateformes en ligne.