Et si la cyberattaque massive subie par le CICR incitait la Suisse à agir pour aider, au niveau technologique, les ONG dont elle abrite le siège? La recrudescence, dès 2021, des attaques par des hackers avait déjà fait naître cette idée. Depuis la révélation, la semaine passée, des dégâts subis par le CICR, ce projet est nouveau évoqué par plusieurs acteurs. Comme nous le confiait la semaine passée un observateur du secteur, «il est temps pour la Suisse de s’impliquer pour aider ces ONG. Le pays a tant à apporter en termes d’expertise technologique. Et il y a le risque, sinon, que certaines ONG soient attirées par d’autres pays qui, eux, leur apporteront leur aide au niveau numérique.»