Une période de consultation avec ses collaborateurs a été ouverte et devrait se tenir jusqu'au 14 janvier, a indiqué la branche suisse de la banque dans un communiqué. Une décision finale sera prise à l'issue de cette période de consultation, durant laquelle la banque entend discuter avec ses salariés de mesures permettant de réduire le nombre de licenciements potentiels ou d'en atténuer les effets.

Pour compléter:  La difficile renaissance de BNP Paribas en Suisse

Présent depuis 1972, BNP Paribas emploie actuellement 1400 personnes

Les suppressions de postes envisagées interviendraient courant 2020 et 2021 et seraient accompagnées de mesures sociales. «BNP Paribas en Suisse se trouve confronté, comme d'autres établissements, à des défis majeurs: taux négatifs, contraction des marges, accélération des investissements dans la technologie, le tout dans un environnement global de croissance contrastée en Europe», a expliqué la filiale suisse de la banque dans le communiqué.

Lire également:  BNP Paribas Suisse veut supprimer 250 emplois

Le géant bancaire français est présent en Suisse depuis 1972, principalement dans les activités pour la clientèle d'entreprises et institutionnelle et dans la gestion de fortune. Il y emploie actuellement 1400 personnes.