C’était une crainte diffuse ces derniers mois. Mais cette inquiétude vient brusquement de s’accroître cette semaine. La peur d’une surveillance généralisée des clients de restaurants, bars et cafés a été ravivée avec la décision du canton de Berne, ce mercredi, de créer un fichier central. C’est la première fois qu’une telle base de données sera créée en Suisse. Cette annonce intervient alors qu’il règne toujours un flou autour du fonctionnement des applications pour s’enregistrer dans les restaurants.

Lire aussi: Traçage dans les restaurants: le canton de Vaud redouble de vigilance