Technologie

Le Suisse David Marcus quitte la direction de Messenger

L’un des expatriés les plus influents des sociétés américaines de technologie poursuit sa carrière au sein de Facebook. Il se concentrera sur la blockchain

David Marcus, l’un des Suisses les plus haut placés dans la Silicon Valley, change de trajectoire. Jusqu’à présent responsable de Messenger, l’application de communication de Facebook, il va diriger des projets liés à la blockchain au sein du réseau social. Cette annonce, intervenue dans la nuit de mardi à mercredi, s’inscrit dans le cadre de plusieurs changements à la tête de Facebook.

Lire aussi: A la tête de Messenger, le Suisse David Marcus va bouleverser le service client

David Marcus était arrivé à la tête de Messenger en juin 2014. Il avait depuis développé cette application pour smartphone principalement dans le domaine du paiement entre amis et de l’interaction avec des entreprises. Messenger compte aujourd’hui plus de 1,3 milliard d’utilisateurs – ils étaient moins de 300 millions lors de l’arrivée du Suisse chez Facebook. «Nous avons ouvert notre plateforme et désormais plus de 200 000 développeurs y travaillent et plus de 8 milliards de messages sont envoyés entre des humains et des entreprises chaque mois», a écrit David Marcus sur sa page Facebook.

Spécialisé en blockchain

L’entrepreneur restera au sein du réseau social, où il sera chargé d’explorer les opportunités offertes par la blockchain. David Marcus connaît ce domaine: il est depuis décembre 2017 administrateur de Coinbase, une plateforme d’échange de cryptomonnaies. «J’assemble une petite équipe pour voir comment utiliser au mieux la blockchain au sein de Facebook, en partant de zéro», écrit le Suisse.

David Marcus avait lancé en Suisse plusieurs entreprises actives dans les télécoms dans les années 2000, puis une société active dans les paiements mobiles. Cette dernière, Zong, avait été rachetée par PayPal, que David Marcus avait dirigé, avant de rejoindre Facebook.

Lire aussi: Les trois trahisons de WhatsApp

Nouvelle direction

Chris Cox, un proche de Mark Zuckerberg (directeur de Facebook), sera désormais en charge des applications Facebook, Instagram, WhatsApp et Messenger. Rappelons que la semaine passée, Jan Koum, cofondateur de WhatsApp, quittait le réseau social sur fond de divergences avec la direction de Facebook.

Publicité