La Suisse entend intégrer davantage le projet chinois de la nouvelle Route de la soie. Ainsi, le président de la Confédération, Ueli Maurer, participera, les 26 et 27 avril, au Belt and Road Forum à Pékin, en présence d’une quarantaine de chefs d’Etat. Pour cette deuxième édition, les autorités chinoises recherchent une plus grande adhésion à cette initiative qui s’est récemment attiré certaines critiques pour son manque de consultation et de transparence. Plusieurs pays menacent même de faire marche arrière.

Lire aussi: Les Nouvelles Routes de la Soie