Le pangasius, poisson d’élevage d’eau douce, a un bel avenir. La demande mondiale ne cesse de croître. Comme d’autres pays d’Asie, l’Indonésie affiche son ambition d’en faire un produit d’exportation de choix. Elle peut déjà s’enorgueillir d’un certain succès. Grâce à la coopération économique et technique suisse, les pisciculteurs indonésiens ont percé au Moyen-Orient ces dernières années. Autre exemple de l’apport de l’expertise suisse, quelque 160 000 producteurs de cacao ont bénéficié de formations en matière de pratiques agricoles. Résultat: le rendement a augmenté de 49%.

Lire également: L’Indonésie veut s’ouvrir au monde