Télécoms

La Suisse possède des réseaux de téléphonie mobile de classe mondiale

Le test réalisé par le magazine allemand «Connect» place le réseau de Swisscom devant ceux de Sunrise et de Salt. Pour la 5G, Sunrise devance pour l’heure Swisscom

Pour la 26e année consécutive, le magazine allemand Connect a testé la qualité des réseaux de téléphonie mobile de plusieurs pays, dont la Suisse. Ce test de référence, dont les résultats ont été publiés mardi, est attendu avec impatience par les opérateurs et les technophiles. D’autant plus que, cette année, il donne des premiers éléments de comparaison sur les réseaux 5G.

Lire aussi: 5G et santé: dix points pour comprendre

Cette année, Swisscom ressort vainqueur de ce test, avec 974 points au total sur un maximum de 1000, devant Sunrise (967) et Salt (923). Ces résultats sont extrêmement proches de ceux enregistrés l’an passé, lorsque les opérateurs avaient respectivement obtenu 973, 972 et 902 points – on notera surtout les progrès réalisés par Salt.

Milliers de kilomètres parcourus

Pour obtenir ces scores, des ingénieurs mandatés par Connect ont effectué des tests, à l’aide de plusieurs smartphones, à pied, dans le train et en voiture sur 6590 kilomètres, en octobre, avec des mesures dans 18 grandes villes et 33 localités de moindre taille.

Dans le détail, pour les appels vocaux – qui représentant un score maximum de 320 points sur 1000 –, Swisscom et Sunrise offrent un service proche de la perfection. Salt est souvent troisième, notamment pour les appels sur la route et dans le train, mais Connect note ses progrès par rapport à l’année dernière.

Transferts plus rapides

On retrouve le trio dans le même ordre pour le transfert de données (480 points maximum possibles). Il est intéressant de comparer les résultats à ceux de l’année précédente, par exemple pour un téléchargement de 7 secondes dans une grande ville, en voiture. Le débit moyen est de 123 Mbit/s chez Swisscom (80 Mbit/s l’année passée), 84,6 Mbit/s (78 Mbit/s) chez Sunrise et 72,2 Mbit/s (48 Mbit/s) chez Salt. En un an, les trois réseaux sont donc devenus plus rapides. Concernant la couverture du territoire (200 points maximum possibles), l’ordre est le même que pour les deux autres postes.

Lire aussi: 5G: une nouvelle bataille débute

Si les réseaux sont plus rapides, est-ce grâce à l’introduction de la 5G? En partie oui. Connect remarque que certaines mesures ont pu être totalement effectuées via de la 5G pour 4,8% des cas sur le réseau de Sunrise et 0,43% des cas chez Swisscom. De manière générale, un réseau 5G a été utilisé en partie dans 7,1% des mesures chez Sunrise et 6,5% chez Swisscom. Salt n’a pas encore activé son réseau 5G. Connect note que les résultats des mesures en 5G sur le réseau de Swisscom sont par exemple dix fois plus élevés que sur le réseau 4G.

Reste qu’il est un peu tôt pour tirer des conclusions: si Sunrise ne cesse de se vanter de couvrir davantage de localités (331 actuellement) en 5G que Swisscom, le déploiement de cette technologie n’en est qu’à ses débuts. Et il reste freiné par de nombreux moratoires et oppositions.

Confirmation via OpenSignal

Dans ses conclusions, Connect souligne la qualité mondiale des réseaux suisses. Le magazine précise que même en étant troisième, Salt, avec 923 points, devance le premier réseau allemand. Il s’agit de l’opérateur T-Mobile, qui affiche un score de 900 points, devant Vodafone (834) et Telefonica (758). Tant Swisscom que Sunrise battent aussi le premier opérateur autrichien, Magenta, et ses 955 points.

Ces résultats sont corroborés par ceux de l’entreprise OpenSignal, qui se base quant à elle sur des mesures effectuées par des milliers d’utilisateurs. «Il est clair que la Suisse est largement au-dessus de ses voisins germaniques. Pour les téléchargements, les utilisateurs suisses obtiennent des vitesses supérieures de 46% à celles mesurées en Autriche et de 68% supérieures à celles en Allemagne», note ainsi la société basée à Londres.

Publicité