Microsoft a annoncé jeudi son intention de recruter entre 4000 et 5000 nouveaux collaborateurs et d'accroître jusqu'à 8% ses investissements en recherche et développement lors de l'exercice en cours. Le géant américain des logiciels a expliqué qu'il consacrera jusqu'à 6,9 milliards de dollars à la recherche et au développement (9,3 milliards de francs).

Entre 3000 et 3500 des nouveaux postes seront basés aux Etats-Unis et le reste à l'étranger. Le groupe emploie actuellement plus de 50 000 personnes dans le monde.

La filiale suisse de Microsoft, qui compte actuellement 204 employés, envisage de créer 35 nouveaux postes de travail. Des spécialistes en informatique, mais aussi du personnel dans le marketing seront embauchés, expliquait vendredi le porte-parole de Microsoft (Suisse), Holger Rungwerth. Le site de Wallissellen (ZH), où est basée la filiale, ainsi que celui de Berne sont notamment concernés par ces investissements. En Suisse romande (à Genève), Microsoft ne créera qu'un seul nouveau poste.

D'autre part, Microsoft a relevé la semaine dernière sa prévision de chiffre d'affaires 2003/2004 d'un milliard de dollars environ, en dépit d'un environnement toujours difficile pour les investissements technologiques. La société a ajouté, à cette occasion, qu'elle ne prévoyait pas de consacrer sa trésorerie de 49 milliards de dollars à des acquisitions majeures ou à un relèvement de dividende.