Encore anémique en Suisse, la publicité en ligne y bénéficie de très peu de statistiques. «Le marché reste faible, car nous avons traditionnellement six à neuf mois de retard sur ce qui se passe aux Etats-Unis, explique Moritz Wuttke. J'estime que la publicité en ligne a crû de 5% ces six derniers mois, alors qu'elle augmentait de 15% aux Etats-Unis.»

Selon l'institut de recherche Mediafocus, les dépenses en ligne ont généré un chiffre d'affaires de près d'un million de francs en mai dernier, contre 138 millions pour les dépenses publicitaires dans les quotidiens. La Suisse n'est pas près d'atteindre le chiffre de 4% de publicité consacrée au Web aux Etats-Unis. Selon l'institut Prognos, ce chiffre n'atteindra que 1,5% en 2007. Ce qui n'empêche pas Moritz Wuttke d'être optimiste. «L'efficacité d'Internet comme support marketing a été prouvée, et j'estime que la situation aura fortement progressé en Suisse dans les mois à venir. Mais il faudra que les agences de publicité soient elles aussi conscientes du potentiel d'Internet et y trouvent leur compte financièrement.»