Corruption

La Suisse a rendu 365 millions de francs au Brésil dans l’affaire Petrobras

Les procureurs ont réalisé un pointage dans le cadre d’une réunion bilatérale. Après la résolution du volet lié au constructeur Odebrecht, des investigations visant des traders suisses sont en cours

C’était il y a un peu plus de quatre ans. Après les révélations sur l’étendue du scandale de corruption Petrobras (du nom de la compagnie pétrolière publique du Brésil), la Confédération évoquait un «problème brésilien, non suisse». Par la voix de sa présidente Doris Leuthard, elle soulignait en septembre 2017 que «nos mécanismes de contrôle sont parmi les plus solides».

Lire aussi Les grandes dates du scandale Petrobras