Credit Suisse Group (CSG) prépare activement le transfert de 5000 places de travail (back-office et informatique) en Inde, à Singapour et en Europe de l'Est. Selon TheTelegraph de Londres qui a révélé cette information, le plan sera achevé d'ici à décembre 2007.

A Zurich, le porte-parole du groupe, Matthias Freidli, confirme que les procédures sont en cours, sans pour autant commenter les chiffres avancés. «Nous travaillons dans une industrie hautement compétitive et nous devons chercher les opportunités qui nous permettent d'offrir les meilleurs services aux clients et un rendement optimal aux actionnaires», explique-t-il.

Selon The Telegraph, qui cite des sources intérieures à la banque, la Suisse, où le groupe compte 20000 employés sur 63000 globalement, ne sera pas épargnée par les délocalisations. «Toutes les possibilités sont étudiées», affirme le porte-parole.

L'Inde sera vraisemblablement le premier pays d'accueil des activités délocalisées. La banque a effet déjà confié des mandats pour identifier les lieux et les conditions d'accueil.

Du côté de l'Association suisse des employés de banque, c'est la surprise. «Nous n'avons pas été mis au courant», regrette la secrétaire syndicale Marie-France Goy.