Elles étaient un objet pour le sport, elles deviennent un accessoire du quotidien. Depuis quelques mois, les gourdes bénéficient d’un succès grandissant en Suisse, en réaction à une volonté écologique de mettre le plastique de côté. Aluminium, acier inoxydable (inox), verre ou encore Tritan – un plastique de plus haute qualité que celui de nos bouteilles à usage unique –, les matériaux sont nombreux.

Lire aussi: Le piège du «plastique-bonne-conscience»