Emploi

La Suisse sous-exploite sa main-d’oeuvre féminine

Sur les 356 000 personnes en sous-emploi en Suisse, 73,6% sont des femmes

Rien de nouveau sur le marché du travail suisse, les femmes sont défavorisées. Une inégalité une nouvelle fois mise en lumière mardi via la publication du rapport «Indicateurs complémentaires au chômage: sous-emploi et force de travail potentielle supplémentaire 2018» de l’Office fédéral de la statistique (OFS). Selon l’organisme, 226 000 femmes travaillant à temps partiel seraient prêtes à augmenter leur temps de travail (contre 94 000 hommes). Elles représentent 73,6% des personnes dites «en sous-emploi» en Suisse.

Lire aussi: Les femmes appelées à pallier la pénurie de main-d’œuvre