Vu l’ampleur des dégâts économiques causés par les mesures de restriction qu’il a imposées, le Conseil fédéral a plusieurs fois augmenté l’enveloppe des aides versées à celles et ceux qui ont dû suspendre leurs activités ou perdu des revenus considérables.

Pour l’année 2020, la Confédération a ainsi autorisé des crédits à hauteur de 31,2 milliards, dont 15 avaient été dépensés en fin d’année, selon l’Administration fédérale des finances (AFF). L’essentiel concerne le domaine social: les indemnités pour réduction de l’horaire de travail (RHT) et les allocations pour perte de gain (APG) absorbent 13 de ces 15 milliards.